Eglise Saint-Pierre-Saint-Paul

Malgré une architecture typique du début du XXe siècle, l’église de Sannois a une histoire beaucoup plus ancienne que cela.

église rogné

En effet, on retrouve mention d’une église à Sannois dès la fin du XIIe siècle. Néanmoins, cette église primitive a laissé sa place à un nouveau bâtiment érigé au XVIe siècle. Le seul vestige conservé est un chapiteau dont trois faces sont ornées et représentent quatre personnages sur un fond de feuilles d’acanthe.

Au début du XXe siècle, l’église est clairement sous dimensionnée pour accueillir l’ensemble des paroissiens et son état de délabrement est tel que des travaux d’agrandissement sont décidés en 1905. Ils ne sont toujours pas achevés à la veille de la Première Guerre mondiale. En 1932, un chantier de démolition de l’ancienne église est entrepris par Léon Rousselet, président de la commission des travaux du conseil municipal, avec l’aide d’ouvriers de la ville et de 18 chômeurs engagés aux frais de la commune. En 1935, Monsieur l’Évêque vient bénir cette nouvelle église. Il reste encore beaucoup de choses à faire: décoration intérieure, vitraux, sculpture des chapiteaux, etc.

Parmi les embellissements les plus récents, on peut citer la présence d’un chapiteau moderne, sculpté en 2000 : « Chaîne d’amitié ou de prière communautaire », par l’artiste sannoisien Dan Robert, pour marquer le centenaire de l’église et aussi l’avènement du nouveau millénaire.

Pour la réalisation des vitraux, l’artiste ermontoise Valentine Reyre est sollicitée. Avec le peintre verrier Marguerite Huré, elle réalise, grâce à la générosité des paroissiens sannoisiens, 10 vitraux : 5 panneaux dans la chapelle baptistère, 4 verrières et la rosace. Fabriquée en 1936, cette rosace consacrée à Sainte-Thérèse de l’Enfant-Jésus est structurée comme une fleur: un médaillon rond au centre entouré de huit panneaux en forme de pétales. Dans le médaillon central, Sainte-Thérèse de Lisieux en prière, vêtue de l’habit carmélite est représentée avec des roses à la main ou aux pieds et est entourée de séraphins, d’anges, d’un évêque, de Saint-Antoine de Padoue et de l’Enfant-Jésus qui la regarde et la bénit. Dans l’un des panneaux, on reconnaît le village de Sannois avec la colline du Mont Trouillet, les ailes du moulin et le clocher de l’église sur des harmonies de bleu et de vert.

Adresse

Eglise Saint-Pierre-Saint-Paul
1 Rue Carnot
95110
Sannois

Service culturel

Hôtel de ville
Place du Général Leclerc
Rez-de-jardin
95110
Sannois
Tél. 01 39 98 21 44