Taxe d’habitation : HALTE aux mensonges !

Une communication du gouvernement relayée par la presse, jette en pâture certaines collectivités territoriales. La ville de Sannois augmenterait, selon eux, ses impôts locaux au détriment des administrés. C’est faux !

L’augmentation pointée du doigt n’en est pas une : en raison du transfert de la compétence assainissement des communes vers la Communauté d’agglomération, la ville joue le rôle de plateforme de transmission entre le syndicat qui s’occupe de l’assainissement et l’agglomération qui se charge désormais de sa gestion et de son suivi. Pour des raisons juridiques et techniques, l’agglomération ne peut faire prélever la fiscalité directement par le syndicat. Les communes de l’intercommunalité sont donc tenues de prélever désormais elles-mêmes cette fiscalité pour la reverser ensuite à l’agglomération. Un jeu de transferts de lignes budgétaires qui ne change en rien la totalité de ce que paient les habitants, Sannois ne touchant aucune recette supplémentaire (cf point 1).

Les budgets sont réalisés avec sérieux et rigueur, avec une volonté de la municipalité de ne pas augmenter la pression fiscale exercée sur nos concitoyens malgré les baisses drastiques des aides et dotations de l’État, ceci depuis 2014. Pour exemple : en 2013 : 6 251 000€ / en 2018 : 4 484 000€ = - 1,8 M d’€ dans les caisses de la ville.

A la lecture de la taxe d’habitation, la seule hausse est celle décidée par l’Etat eu égard à la revalorisation des bases locatives indexées sur l’inflation, + 1,2 % (cf point2).

PAS DE HAUSSE D’IMPOT POUR SANNOIS !!!

Retrouvez l'exemple d'une taxe d'habitation de Sannois