Pourquoi le musée de la boxe ?

musée de la boxe collectionA l'origine du musée : une collection particulière
En 2003, une collection particulière a été cédée à la ville de Sannois. Cette collection réunit un ensemble très riche d'objets concernant les grands champions et les matches de boxe. Elle comporte de nombreux objets à l'effigie des joueurs ou dédicacés par eux. Les quelques 9 000 objets composant la collection ont été achetés dans le but de constituer un musée consacré à l'histoire de la boxe en France. Plusieurs pièces sont uniques au monde comme la tête en cire de Georges Carpentier autrefois exposée au Musée Grévin.

Le projet du musée : la muséographie
Le musée de Sannois est le premier musée consacré à la boxe en France. Son objectif est la mise en valeur de l’histoire, des caractéristiques et des grandes figures de la boxe anglaise.
Le but de la représentation muséographique est de donner la vision la plus complète et la plus juste possible de la discipline et de l’histoire de la boxe anglaise à travers le monde. L’exposition présente un panorama complet de l’histoire de la boxe, de l’Antiquité à nos jours, avec une grande majorité d’objets du XIXème siècle.
 La présentation repose sur un axe historique d’une part, qui retrace l’origine et le développement de la boxe, l’évolution des règles, des vêtements, et sur un axe thématique d’autre part, consacré aux grands champions, au spectacle de la boxe, etc.

musée de la boxe collectionObjectifs du projet
Avec l’ouverture du Musée de la Boxe, la ville de Sannois amorce la formation d’un véritable pôle culturel et touristique constitué par : le Musée Utrillo-Valadon, le Musée de la Boxe, le Moulin et les vignes, le futur Ecomusée. Le souhait de fonder un Musée de la Boxe constitue une suite logique aux différentes démarches de la Ville pour valoriser son histoire artistique, promouvoir les arts et traditions populaires, compléter l’éventail culturel avec l’originalité d’un musée de société célébrant un sport séculaire.
Le lien créé entre le sport et la culture doit permettre une requalification du territoire et une amélioration du cadre de vie de la population.