Une agglo, ça sert à quoi ?

L’intercommunalité permet aux communes de se regrouper au sein d’un établissement public, soit pour assurer certaines prestations (ramassage des ordures ménagères, assainissement, transports urbains...), soit pour élaborer de véritables projets de développement économique, d’aménagement, de transports ou autre. En d’autres termes, un projet de territoire.

Une Communauté d’agglomération réalise des projets qu’une commune pourrait difficilement assumer seule par exemple, des équipements aquatiques, culturels ou autres. Ces projets bénéficieront à l’ensemble des villes du territoire pour un coût mutualisé. Lors de la création de la Communauté d’agglomération, des compétences initialement dédiées aux villes sont transférées à la nouvelle structure : les actions de développement économique, l’aménagement de l’espace, l’équilibre social de l’habitat, la politique de la ville.

D’autres compétences, dites optionnelles et facultatives, pourraient être transférées : voirie, équipements culturels et sportifs (les aires de stationnements des gens du voyage, le dégraffitage).

Val Parisis, votre nouvelle communauté d'agglomération

Issue de la fusion des communautés d'agglomération du Parisis et de Val-et-Forêt, étendue à la commune de Frépillon, la nouvelle Communauté d'agglomération Val Parisis a vu le jour le 1er janvier 2016.

Cette fusion a eu lieu dans le cadre du Schéma régional de coopération intercommunale (SRCI) prévu par la loi sur la Modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles (MAPTAM).

Repères : 
  • 15 communes dans le Val d'Oise (95)
  • 261 866 habitants (population INSEE 2015 recensement 2012)
  • 87 km²
  • 87 élus communautaires
  • 15 000 entreprises (entreprises, professions libérales, commerçants, auto-entrepreneurs...)
  • 16 gares
  • Un axe routier dense (A15, A115, RD14, RD 392)